BECHAR : La réforme et le réaménagement du service civil renforceront la prise en charge des malades

 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, a indiqué mardi à Bechar que la prochaine réforme et le réaménagement du service civil des médecins, renforceront la prise en charge médicale dans plusieurs régions du pays, dont Bechar.

La commission de travail mise en place au niveau du ministère de la Santé pour faire des suggestions dans le cadre de la réforme et du réaménagement du service civil des médecins, est en phase de finalisation de ses travaux, a signalé M. Ziari lors d’une visite de travail d’une journée dans cette wilaya. “Ce qui nous permettra d’oeuvrer pour l’amélioration des conditions de travail des médecins et spécialistes dans les différentes régions du pays, dans l’unique but de faire bénéficier les malades de soins de qualité”, a-t-il souligné. “A travers cette réforme du service civil des médecins, nous voulons que tous les praticiens et spécialistes affectés à ces régions, notamment celles du sud, bénéficient de toutes les conditions matérielles et logistiques pour pouvoir accomplir leurs missions dans les normes requises”, a ajouté le ministre. Au cours de sa visite, M. Ziari s’est rendu au site prévu pour l’implantation sur 16 hectares, du futur centre-hospitalo-universitaire (CHU) de Bechar, où il a reçu des explications sur le projet. La réalisation de cet important projet, doté d’un financement de 5 milliards DA dégagé par l’Etat, s’inscrit dans le cadre du plan de renforcement de l’encadrement médical et de la formation de qualité, initié par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à travers les wilayas du sud. Ce projet, dont le lancement des travaux est prévu en 2013, sera conforté aussi par l’ouverture, dès la prochaine rentrée universitaire (2013-2014), de la première faculté de médecine de l’université de Bechar, a indiqué le responsable local du secteur de la santé. Au centre de désintoxication, dont la réalisation et l’équipement ont nécessité une enveloppe de 50 millions DA, le ministre s’est enquis du fonctionnement de cette structure à vocation régionale qui prend en charge actuellement une centaine de malades de différentes wilayas du Sud-ouest. M. Ziari devait ensuite donner le coup d’envoi des travaux de réalisation d’un centre anticancéreux d’une capacité d’accueil de 120 lits. Un montant de 6 milliards DA est dégagé pour la réalisation et l’équipement de cette structure de santé qui sera réceptionnée dans un délai de 36 mois, selon les données fournies sur place. Une fois opérationnel, ce centre spécialisé constituera un pôle stratégique dans la prise en charge des malades, grâce aux services médicaux spécialisés qui y sont prévus, à savoir la radiothérapie transcutanée, la curiethérapie (bas et haut débit de dose), la radiothérapie métabolique (médecine nucléaire),l’oncologie médicale et la chirurgie. La réalisation de ce centre vient aussi dans le cadre de la création, à travers les différentes régions du pays de plateaux médicaux d’envergure, pour répondre aux fortes demandes en matière de prise en charge des patients porteurs d’affections tumorales, a-t-on signalé. Insistant sur le respect des délais des travaux de réalisation de ce centre, M. Abdelaziz Ziari, a mis en exergue l’importance accordé par l’Etat à ce genre de projets de santé, qui visent essentiellement ”l’amélioration et la modernisation des prestations médicales”. Le ministre a ensuite visité le chantier de réalisation des nouvelles urgences médicales et chirurgicales de l’hôpital Tourabi Boudjemaâ, appelées à être ouvertes en mars 2013. M. Abdelaziz Ziari a achevé sa visite dans la wilaya par le lancement des travaux de réalisation d’un hôpital de 120 lits à Abadla (88 km au sud de Bechar). La réalisation de cette nouvelle structure hospitalière, dans un délai de 24 mois, a nécessité la mobilisation d’une enveloppe de plus de un (1) milliard DA, a fait savoir un responsable de la direction locale du secteur de la santé.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code