Bordj Bou Arreridj : L’ambassadeur du Mexique en Algérie exprime son admiration de l’avancement réalisé dans l’industrie

L’ambassadeur du Mexique en Algérie, Gabriel Rosenzweig a exprimé mardi depuis Bordj Bouarréridj, son admiration quant à l’avancement réalisé dans le domaine industriel dans cette wilaya. Dans une déclaration à la presse en marge d’une tournée dans plusieurs unités de production dans la zone industrielle et la zone d’activité du chef -lieu de wilaya, l’ambassadeur mexicain a indiqué qu’il «était vraiment impressionné de ce qu’il a vu comme développement et avancement dans le domaine industriel dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj», précisant que sa visite s’inscrit dans le cadre « de la prospection des moyens de partenariat et la préparation des opérations de communication et l’établissement de relations entre les entreprises algériennes leaders et les entreprises mexicaines et le rapprochement des visions entre les opérateurs économiques des deux pays en vue d’instaurer les bases d’un partenariat et un échange commercial commun en plus de la recherche des moyens de concrétisation des investissements soit pour les investisseurs mexicains en Algérie ou pour les investisseurs algériens au Mexique. Le diplomate a indiqué que les «intérêts économiques du Mexique en Algérie peuvent être concrétisé dans plusieurs domaines notamment dans l’industrie du matériel électronique, électroménager et en premier lieu dans le domaine de l’agroalimentaire considérés comme des créneaux pionniers au Mexique». Dans ce contexte, le même diplomate a indiqué que «le Mexique est le premier mondialement dans la culture de l’avocat (fruit de l’avocatier) et beaucoup d’intérêt est manifesté en Algérie pour cette filière qu’on peut développer en plus de la culture céréalière dont le blé en particulier». De sa part, la directrice de l’industrie de la wilaya de Bordj Bou Arreridj Latifa Rahmani a indiqué que ce genre de visite s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’Etat algérien visant le développement et la diversification de l’économie, précisant que l’Algérie « est prête à développer toutes les industries et productions à travers la conclusion de conventions de partenariat dans les différents type d’industrie » et avec les différents pays.

44.000 litres de carburants destinés à la contrebande saisis

Les services des douanes ont procédé à la saisie de 44.000 litres de carburants destinés à la contrebande dans la wilaya de Bordj Badji Mokhtar, indique, mercredi, un communiqué de la Direction générale des Douanes (DGD). « Les agents de la Brigade douanière polyvalente de Bordj Badji Mokhtar, relevant territorialement des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes d’Adrar ont procédé, en coordination avec les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), à la saisie de 110 tonneaux de carburants d’une capacité de 200 L et 110 tonneaux de gasoil d’une capacité de 200 L, soit une quantité globale de 44.000 litres chargée à bord de deux camions », précise le communiqué. L’opération s’inscrit dans le cadre « des efforts des services opérationnels des brigades douanières menées en coordination avec les corps sécuritaires, pour lutter contre les différentes formes de contrebande et protéger l’économie nationale », conclut la même source.

APS

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code